angelle est un sujet photosensible ; photographe de l’intime, elle saisit matières et couleurs comme autant d’états d’esprit aux nuances subtiles. Petites choses, paysages épurés ou gestes simples, lieux à l’abandon urbains ou sauvages, fragments d’histoires ou discrets échos de voyages plus intérieurs, son œil s’émeut du détail avec cette obstination caractéristique du regard de l’enfance. Sa préférence va aux lumières entre chien et loup où se dévoile en clair-obscur un peu de l’âme des choses.